Gastronomie grecque

(Re)-découverte d’une cuisine mondialement connue | J. Lalante

Avec des restaurants traditionnels à chaque coin de rue, le centre d’Athènes ne laisse pas en reste quand il s’agit de passer à table. De la grande table gastronomique grecque au petit restaurant de quartier, les amateurs de cuisine grecque y trouvent aisément leur compte.

Diffusée avec l’expansion de la diaspora grecque depuis le 19ème siècle, la tradition culinaire hellénique s’apprécie désormais aux quatre coins du monde, de Paris à New-York en passant par Sydney. Qui n’a jamais goûté la Feta, fameux fromage grec préparé avec du lait de brebis ? Ou bien encore la moussaka, délicieuse spécialité d’aubergines et de viande de mouton ?  

 

C’est donc avec une certaine idée de ce que nous allions savourer que nous nous envolons vers la Grèce pour réaliser notre travail de terrain.

Soucieux de se conformer à l’adage préconisant d’«allier travail et plaisir », nous entamons une contre expérience culinaire sans plus attendre. Dès le premier soir, nos papilles sont émerveillées lorsque nous goûtons ces délicieux plateaux garnis de légumes et de viandes parfaitement assaisonnés, dans un restaurant du quartier de Monastiraki.  Le « Ouzo », alcool traditionnel grec élaboré à partir d’anis, est servi partout et accompagne gaiement notre attente des plats. Il est parfois offert par la maison mais à consommer avec modération car relativement fort en alcool !

 

En Grèce, la cuisine se déguste tout aussi bien dans de grands restaurants que dans de petites « tavernas », présentes dans chaque quartier et proposant les sandwichs désormais célèbres en France, les « Souvlaki ». Simples mais excellents et peu onéreux, ces encas faits de pains pita enfournés de viande et de petits légumes nous ont ravi chaque fois que notre estomac criait famine, c’est-à-dire souvent car il est impossible de résister à toutes les odeurs qui se dégagent des cuisines de la ville.

La fin du périple se soldera par un détour dans un restaurant animé et fort bien décoré du centre historique, dans lequel nous dégusterons nos derniers plats typiques avec quelques verres de vin local.

Evidemment, nul retour de voyage sans souvenirs ! Le traditionnel « magnet » à frigo étant quelque peu ringard, nous rapporterons quelques échantillons de feta grecque pour garnir nos salades étudiantes.

Bon app’ !