Réseau

Afin d’être plus efficient, les squats aidant les réfugiés se sont constitués en réseaux. Des liens se sont mis en place entre les squats informels, les centres d’accueils autorisés et tenus par des citoyens, les lieux d’éducation ou de santé. Les acteurs sociaux s’approprient donc leur territoire et structurent leurs relations par des réseaux qui s’incarnent.

Selon D.Parrochia, un réseau est un “ensemble d’objets interconnectés réunis par leurs échanges de matière et d’information”. La société civile, les citoyens et plus largement les réfugiés sont donc réunis ensemble dans un large réseau de solidarité dans lequel ils interagissent pour créer une société d’aide et de réciprocité.

 

 

×